Afrique : Des manifestants protestent contre la CEDEAO et appellent à l’expulsion des forces françaises du Niger

Dans divers coins du continent, des manifestants se sont mobilisés pour protester contre l’envoi de troupes militaires au Niger. Ils ont aussi demandé le retrait de la CEDEAO et de la France. Les manifestants ont dénoncé la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest dans la manière dont elle gère la situation au Niger et l’immixtion trop poussée de la France.

Au Niger, les populations sont déterminées pour soutenir les nouvelles autorités. C’est le cas de l’Union sacrée pour la sauvegarde de la souveraineté et de la dignité du peuple. Une coalition qui depuis sa création s’est opposée à la politique de Mohamed Bazoum, notamment à la coopération avec les forces françaises alors que le Niger luttait contre les violentes attaques des militants de l’État islamique et d’Al-Qaïda.

Plusieurs autres groupes de la société civile se sont depuis rassemblés autour de ses efforts et ont organisé une série de marches nationales soutenant la junte et amplifiant les appels au départ des 1 500 soldats français. Les nouvelles autorités du CNSP dirigé par le général Abdourahmane Tchiani, ont révoqué cinq accords militaires avec la France.

La CEDEAO soutenue par la France dans son idée nocturne d’intervenir militairement au Niger, est attendue avec toutes les dispositions par les militaires nigériens d’une part et d’autre part par les organisations de la société civile. Rappelons aussi que les gouvernements du Mali et du Burkina Faso sans oublier la Guinée, sont unis derrière leur pays-frère. 

Faustin Kouléni 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.