Afrique : « Le Niger n’a pas besoin de la politique française », la voix du peuple

Plusieurs déclarations gouvernementales françaises ont laissé entendre que la France pourrait s’impliquer militairement au Niger. La France sans foi, compte introduire une guerre intra-africaine qui produirait un bain de sang, sans qu’on ait la moindre assurance qu’elle améliorerait à moyen terme le bien-être des populations nigériennes.

Vouloir imposer par la force la politique française au Niger, cela est la colonisation. Cette dictature est balayée par les militaires au pouvoir. Ce n’est pas à la France de décider de qui doit gouverner le Niger.  Le destin politique du Niger, appartient aux nigériens eux-mêmes. Les dirigeants de la CEDEAO qui sont des supplétifs français et qui pensent déstabiliser le Niger, sont avertis par les organisations de la société civile.

Les militaires au pouvoir, luttent pour une indépendance totale du Niger. Cette liberté a été vendue par l’ancien président Mohamed Bazoum à la France. En 2011 la France a commis la plus grave erreur en Libye. L’utilisation de la force militaire au nom de la démocratie, a plongé la Libye dans le chaos et a fini par créer une catastrophe régionale. Les nouvelles autorités du Niger, ne veulent plus de cette situation.  

Les populations africaines doutent désormais de la France. Elles ont d’ailleurs commencé par exprimer leurs frustrations.  Selon les observateurs, la France doit cesser par la force de vouloir imposer ses politiques au Niger. Si la démocratie dont parlait la France existait vraiment, la France allait respecter la souveraineté du Niger et non vouloir le déstabiliser.

Manane Banou  

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.