Afrique : Tentative de déstabilisation au Niger, les ennemis auraient en projet de procéder à l’élimination des responsables du CNSP

Au Niger, selon les informations non confirmées, des tentatives de déstabilisation se préparent. Les ennemis des nouvelles autorités du Niger, auraient en projet de procéder à l’élimination des responsables du CNSP. Des mercenaires extérieurs seraient également sur le point d’entrer clandestinement au Niger pour les exactions. 

Les dirigeants nigériens seraient devenus un blocus pour les autres parrains des terroristes. Les changements de stratégie de gouvernance au Niger, ne permettent plus aux alliés de l’impérialisme de mettre en pratique leurs politiques. Ils auraient opté pour la violence pour taire la détermination des militaires au pouvoir.

Les auteurs de ses complots vont utiliser des ONG fabriquées de toutes pièces, des médias occidentaux pour manipuler les populations nigériennes et atteindre leurs objectifs.

La France a ouvertement affiché sa volonté de déstabiliser le Niger, comme ce fut le cas de la Libye. Et par la même occasion fait savoir qu’elle soutenait les actions de la CEDEAO.  L’organisation sous régionale brandit en effet les menaces d’une intervention militaire pour rétablir le principal parrain des terroristes dans ses fonctions.

Les dialogues dont par la France pour trouver des terrains d’attente en ce qui concerne la position de ses militaires, sont des coups de filet de la France pour essayer de détourner l’attention des nouvelles autorités nigériennes. La décision du départ des militaires français doit être maintenue. Le Niger a besoin de l’indépendance.

Les populations nigériennes sont appelées à soutenir les autorités militaires, parce que la lutte ne sera pas facile. C’est le moment d’une union africaine pour éviter une Libye bis.

Clément Goyaré

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.