Le Kenya et l’UE ont conclu un accord commercial « historique »

Le Kenya et l’Union européenne ont signé lundi un accord commercial « historique », le premier d’envergure depuis 2016 entre l’UE et un pays du continent africain, où Bruxelles veut renforcer ses liens économiques face à la présence chinoise.

Cet accord de partenariat économique (APE), négocié de longue date et conclu en juin, garantit aux produits kényans un accès libre de droits et sans quotas au marché européen et des réductions tarifaires pour les produits européens à destination du pays d’Afrique de l’Est.

« C’est (…) le début d’un partenariat historique pour une transformation historique », a déclaré William Ruto lors de la cérémonie de signature du texte dans la capitale kényane Nairobi, en présence de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Von der Leyen a qualifié ce partenariat de « gagnant-gagnant », appelant d’autres pays d’Afrique de l’Est à rejoindre l’accord.

« Nous ouvrons un nouveau chapitre dans notre très solide relation et nos efforts doivent désormais se concentrer sur sa mise en œuvre », a-t-elle déclaré.

Le commissaire européen au Commerce, Valdis Dombrovskis, a estimé dans un communiqué que cet « accord historique (…) débloquera de nouveaux domaines de coopération et bénéficiera mutuellement à nos travailleurs, entreprises et commerçants »

L’UE représente plus de 20% des exportations du Kenya, selon des données gouvernementales, principalement des produits agricoles: fruits et légumes, thé, café, fleurs…

Eric K.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.