Centrafrique / Pénurie de carburant: Bangui en quête du précieux combustible

Le non paiement de redevances douanières de près de 2 milliards de francs CFA est à l’origine de la fermeture des stations d’essence Total. Quoique la situation perturbe le quotidien des habitants de Bangui.

Les stations services Total, semble-t-il, n’ont plus de ressources nécessaires s à la juridiction douanière pour alimenter Bangui.

Elles ont alors dû fermer, laissant Tradex et Green Oil, deux autres stations services du pays, couvrir le besoin général en produits pétroliers.

L’ insuffisance au niveau de l’approvisionnement des populations est donc devenue vite évidente.

Mais la presse française évoque à cœur joie, une « crise de carburant à Bangui » comme si c’était plutôt une manœuvre délibérée de répondre au rupture de coopération de jadis.

Un opérateur économique faute de faire fonctionner son moulin à manioc, se contente du carburant des détaillants beaucoup plus cher.

« …Malgré tout, la qualité n’est pas bonne pour nos machines et nos activités tournent en ralenti », regrette-t-il

Avec une telle situation, les tarifs des Taxis, motos ont également augmenté au point que certains habitants préfèrent encore marcher.

Mais la situation devrait bientôt rentrer dans l’ordre avec l’intervention des autorités du pays.

Eric KPONSOU

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.