LIBYE:  600 Egyptiens en situation irrégulière expulsés du pays

L’organe chargé de lutter contre l’immigration clandestine en Libye a mobilisé lundi des convois de 600 ressortissants égyptiens en situation irrégulière depuis Tripoli vers la frontière avec l’Egypte. Cette reconduction à la frontière relève de la détermination des autorités libyennes à lutter contre ce fléau.

Après avoir contraint en juin dernier, près de mille Égyptiens à quitter son territoire à pied, ce sont des centaines d’autres qui ont été reconduit au poste frontière d’Emsaead.

L’organe chargé de lutter contre l’immigration clandestine en Libye a renvoyé par convois routiers, 600 ressortissants égyptiens en situation irrégulière, en coordination avec les régions rivales libyennes. 

De nombreux Egyptiens tentent chaque année de rejoindre l’Europe par la Méditerranée orientale en transitant par le territoire libyen, souvent au péril de leur vie. Des milliers d’autres y vivent cependant depuis des années, travaillant dans l’agriculture, le bâtiment ou le commerce, notamment dans la capitale et aux alentours.

Jusque-là, ce sont les agences de l’ONU qui se chargeaient des rapatriements de réfugiés et de migrants. Mais depuis un accord passé récemment entre les autorités de l’Ouest, du Sud et de l’Est, le ministère de l’Intérieur peut désormais recourir aux renvois.

Eric K.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.