Asie : Relations tendues entre l’Inde et la Chine, deux piliers du groupe BRICS

La relation complexe entre l’Inde et la Chine, deux piliers du groupe BRICS, a connu ces dernières années de nombreuses montées de tensions. Alors que le G20 à New Delhi devait être une opportunité pour apaiser ces tensions, l’absence annoncée du Président chinois Xi Jinping a remis en lumière l’étendue des différends entre ces deux géants.

Une absence qui sera remarquée puisque ce rendez-vous est souvent honoré par les puissants leaders du monde. Hormis cette annonce, une autre semble inquiéter les experts. L’Inde vient d’annoncer des manœuvres militaires à proximité de sa frontière disputée avec la Chine. Ces manœuvres, qui se dérouleront sur 11 jours, ont un timing délicat, coïncidant avec la tenue du G20 à New Delhi.

Historiquement, les frictions entre les deux pays ne sont pas nouvelles. L’affrontement de 2020 à la frontière himalayenne, causant la mort de 20 soldats indiens et de quatre soldats chinois, n’a fait qu’exacerber une situation déjà tendue.

Les revendications territoriales, symbolisées par la publication d’une carte par Pékin, revendiquant des terres indiennes, ont envenimé les relations, entraînant un déploiement massif de troupes des deux côtés de la Ligne de contrôle effectif.

Pourtant alliées au sein des BRICS, les deux pays rivaux ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde en dehors de ce cadre. Et les tensions ne sont pas uniquement territoriales. Les relations économiques entre ces deux puissances sont également sous pression.

Tan J.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.