Niger : « La France a décidé de rapatrier son ambassadeur…dans les prochaines heures » dixit Emmanuel MACRON

Dans un débat télévisé du 24 septembre 2023, le Président français Emmanuel MACRON a annoncé le départ du Niger de son « …ambassadeur avec plusieurs diplomates (…) qui rentreront en France ». « C’est un moment historique qui témoigne de la détermination et de la volonté du peuple nigérien », a réagi au Niger le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie ( CNSP).

La France a fini par s’incliner face à la demande du départ de Sylvain Itté, l’ambassadeur français par le CNSP.

Annonçant également le départ des troupes françaises du Niger, Emmanuel MACRON estime qu’il « sera organisé, dans le temps, les semaines à venir… ».

De sa coopération en rupture avec le Niger, la France d’Emmanuel MACRON se justifie ne pas vouloir être « otages en quelques sortes de putschistes ».

 « …nous mettons fin à notre coopération militaire avec les autorités de fait du Niger… » a précisé le président français.

La décision réjouit tout de même les autorités nigériennes qui y voient « une nouvelle étape dans la souveraineté du Niger ».

Martelant que les troupes françaises seront rapatriées d’ici la fin de l’année, le président français qui estiment que les « Putschistes » du Niger « …ne veulent plus lutter contre le terrorisme », poursuit que la France continuera « d’assister le continent africain pour lutter contre le terrorisme (…) si c’est à la demande des pouvoirs démocratiquement élus ».

Cherchant à toujours jeter du discrédit sur les autorités du Niger, le président français résolument désorienté d’avoir perdu son pion BAZOUM déchu du pouvoir , présente la crise au Niger comme étant « …au fond, des règlements de compte largement ethniques » et la source « …de beaucoup de lâcheté politique » mais oublie-t-il encore de mentionner que le chef orchestre d’une telle crise n’est autre que la France elle-même.

Eric

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.